Réunion des ON et OR de Cotonou

Tenue à Cotonou de la réunion des ordonnateurs nationaux et régionaux du FED de la région Afrique de l’Ouest

Le Bénin a accueilli du 17 au 20 janvier 2017 la réunion des ordonnateurs nationaux (ON) et régionaux (OR) du Fonds européen de développement (FED) de la région ouest-africaine, dans le cadre des consultations régionales initiées par le Secrétariat du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) sur les questions liées au financement du développement au titre du 11ème FED.

Cette réunion s’est tenue au Palais des Congrès de Cotonou, ville éponyme de l’Accord de partenariat qui régit les relations UE-ACP. Les travaux se sont déroulés en deux étapes: une réunion des hauts fonctionnaires tenue les 17 et 18 janvier, suivie d’une réunion ministérielle tenue les 19 et 20 janvier.

Parmi les principaux sujets abordés, on peut mentionner:

  • la mise en oeuvre des programmes indicatifs nationaux (PIN) et régionaux (PIR) au titre du 11ème FED;
  • la mise en oeuvre de la stratégie intra-ACP et du programme indicatif y relatif pour la période 2014-2020;
  • la stratégie de développement du secteur privé dans les Etats ACP dans le cadre du 11ème FED;
  • la coopération sud-sud et triangulaire dans l’espace ACP;
  • le nouveau consensus européen sur le développement et ses implications pour les Etats ACP;
  •  la vision de l’Union européenne concernant l’avenir des relations UE-ACP après 2020;
  • la paix et la sécurité régionales en Afrique de l’Ouest;
  • le financement des infrastructures et la compétitivité régionale en Afrique de l’Ouest.

La rencontre de Cotonou a réuni des participants venus de l’ensemble des Etats de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que des représentants des comunautés économiques régionales (CEDEAO et UEMOA), du Secrétariat ACP, de la Commission européenne et de la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

Les résultats des travaux seront pris en compte dans le cadre des prochaines négociations entre l’Union européenne et le Groupe ACP sur le futur cadre de partenariat entre les deux parties à l’expiration de l’Accord de Cotonou en 2020.

FacebookTwitterGoogle+Share