admin-ajax

Participation du Ministre d’Etat chargé de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation à la réunion de signature du Programme Indicatif régional (PIR) de l’Afrique de l’Ouest pour le 11ème FED (Bruxelles, 5 au 7 juillet 2015)

Le Ministre d’Etat chargé de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation, Monsieur Komi KOUTCHE a pris part du 5 au 7 juillet 2015 à Bruxelles, au siège de la Commission européenne, à la réunion du Comité d’Orientation Stratégique (COS) du Programme Indicatif Régional (PIR) de l’Afrique de l’Ouest pour le 11ème Fonds européen de développement (FED).Réunion du COS4

Cette réunion a connu la participation effective des ordonnateurs nationaux du FED des pays de la sous-région, des Présidents des Commissions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), du Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), ainsi que des représentants de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et de la Banque Africaine de Développement (BAD). L’Union européenne a été représentée par les hauts responsables de la Commission européenne et du Service européen pour l’Action extérieure (SEAE).

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la signature, le 6 juillet, du document de Programme Indicatif Régional (PIR) du 11ème FED entre le Commissaire européen en charge de la Coopération internationale et du Développement, Monsieur Neven MIMICA, et les Présidents des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA, Messieurs Kadré Désiré OUEDRAOGO et Cheikh Hadjibou SOUMARE.Réunion du COS

Doté d’une enveloppe de 1,15 milliard d’euros pour la période 2014-2020, le Programme Indicatif Régional (PIR) de l’Afrique de l’Ouest pour le 11ème FED est destiné à appuyé les efforts des organisations régionales (CEDEAO et UEMOA) et de leurs Etats membres dans les trois secteurs de concentration ci-après :

  • Paix, sécurité et stabilité régionale ;
  • Intégration régionale et appui au commerce ;
  • Résilience, sécurité alimentaire et ressources naturelles.

Les ressources du PIR viennent en complément aux enveloppes nationales allouées par l’Union européenne aux différents Etats dans le cadre des Programmes Indicatifs Nationaux (PIN). Ainsi, en plus des ressources allouées au Bénin au titre du 11ème FED, qui s’élèvent à 372 millions d’euros, soit environ 244 milliards de FCFA pour la période 2014-2020, notre pays pourra bénéficier des fonds régionaux pour le financement de divers projets, notamment dans le domaine des infrastructures.

Plusieurs projets à vocation régionale du Bénin sont d’ores et déjà pris en compte dans le portefeuille de projets à financer sur les ressources du PIR. Il s’agit notamment de :

  • la route Beroubouay-Malanville qui reliera le Bénin au Niger (9,8 millions d’euros) ;
  • le projet d’interconnexion « North Core » entre le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Nigeria pour la production de 330 kV d’énergie électrique ;
  • la deuxième phase du projet de construction du Centre d’information et de communication du WAPP à Abomey-Calavi.

Le Ministre d’Etat chargé de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation a pris une part active aux discussions en panels sur les orientations stratégiques et les modalités de mise en œuvre des engagements dans les différents secteurs de concentration du PIR. Il s’est attaché à défendre les priorités du Gouvernement béninois dans chacun des secteurs, tout en saluant les convergences entre les domaines d’intervention du PIR et la feuille de route de la Présidence béninoise en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA.

???????????????????????????????En marge des travaux, le Ministre d’Etat et sa délégation ont tenu une séance de travail avec les responsables de la Direction Générale du Développement et de la Coopération (DEVCO) de la Commission européenne, pour faire le point des diligences en cours de part et d’autre, en vue du démarrage des projets identifiés pour la première phase de mise en œuvre du Programme Indicatif National (PIN) du Bénin au titre du 11ème FED.???????????????????????????????

Dans le même registre, le Ministre d’Etat s’est entretenu avec Monsieur Louis MICHEL, ancien Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique, ancien Commissaire européen chargé du Développement et de l’Aide humanitaire, et actuellement Député européen et Co-président de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE.

Enfin, le Ministre d’Etat a reçu en  audience Monsieur Marc MOONS, investisseur belge, qui vient de lancer au Bénin, dans la commune de Tchaourou, un vaste projet de culture de bambous pour la production de biomasse. Monsieur MOONS a déjà investi à ce jour 1,2 million d’euros, soit environ 800 millions de FCFA dans ce projet qui emploie une cinquantaine de personnes. Le Ministre d’Etat a encouragé l’investisseur belge à poursuivre le développement de son projet en l’étendant au secteur de l’agriculture vivrière. Il l’a assuré du soutien du Gouvernement béninois à cet effet.Entretien du Ministre d'Etat avec M. Marc Moons, investisseur belge

 

FacebookTwitterGoogle+Share